[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/viewtopic.php on line 1679: Undefined offset: 66
[phpBB Debug] PHP Notice: in file [ROOT]/viewtopic.php on line 1679: Undefined offset: 66
BloOOo - 1er Forum Francophone • TURBINE AUTONOME - Page 2
Page 2 sur 4

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : mar. 20 déc. 2011 19:17
par Michel

Dernier message de la page précédente :

Il est sur que le sujet commence à dériver !
quoi - que !
Demain , il fera jour !
jump
Donc , je change de rubrique ( à brac ) mdr
moi.jpg
moi.jpg (43.77 Kio) Vu 6954 fois

Sans rancune
Michel

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : mer. 21 déc. 2011 19:55
par Malevthi
J'ai déplacé le sujet dans Fabrications diverses.
Bonne soirée à tous.
:coucou:

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : mer. 21 déc. 2011 20:10
par ZAPJACK
Et pourquoi pas une aspiration par effet capilaire renforcé par l'effet centrifuge ?????? :aie:
LeZap

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 00:09
par Malevthi
Voila ce qu'a pondu mon neurone, c'est un mélange Zapjack, Michel, Solignac, Malevthi :mrgreen: :
Image
https://lh6.googleusercontent.com/-zXkh ... 525201.jpg
Le réservoir (à la pression atmosphérique) est plein d'eau, tout l'ensemble tourne. La force centrifuge plaque l'eau sur la périphérie (c'est là que HELP Papy Pop-pop intervient pour nous calculer la pression de l'eau qui entre dans les tubes inférieurs en fonction de la vitesse), les tubes disposés en étoiles sous le réservoir sont chauffés par un brûleur circulaire.
La vapeur produite plus légère que l'eau va aller vers le centre et remonter dans le tube (un vide isole ce tube du réservoir) au bout du tube la turbine de Michel cooool .
Une fois lancée, la turbine entretient le mouvement et fait tourner le réservoir :-P
Et joyeuses fêtes :biere:

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 08:34
par Papy pop-pop
L'effet du champagne du réveillon commençait à se faire sentir. jump
ça ne me parait pas plus viable que l'idée de départ. Mais pas de pb pour faire un petit calcul.

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 09:53
par Trompi
Il me semble que la vapeur produite peut aussi bien sortir dans le réservoir. La force centrifuge s'exerçant autant dans le faisceau de tubes que dans le réservoir. :roll:
2° Quelle est la finalité de l'histoire? l'intérêt de faire sortir de la vapeur entre 2 disques ne semble pas prouvé. Si du liquide était présent entre les disques, il y aurait aspiration dans l'arbre creux, mais s'il s'agit de vapeur, l'aspiration sera inexistante, la masse du fluide étant trop faible.

Re: Blooo a retrouvé le brevet du pop-pop !

Posté : lun. 26 déc. 2011 10:26
par ULYSSE

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 11:12
par gerard
Malevthi a écrit :Voila ce qu'a pondu mon neurone, c'est un mélange...

Joli dessin ! Autocad ?

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 11:37
par Malevthi
Trompi a écrit :Il me semble que la vapeur produite peut aussi bien sortir dans le réservoir. La force centrifuge s'exerçant autant dans le faisceau de tubes que dans le réservoir

Mon idée est que l'eau sera en pression dans les coudes de la tubulure (grâce à l'effet centrifuge) ce qui remplace la pompe du flash steam. La vapeur plus légère subira moins l'effet centrifuge et donc ne sera pas expulsée vers les coudes en pression, elle sera alors confinée près de l'axe de rotation elle n'aura donc d'issue que par le tube central vers la turbine.
Trompi a écrit :L'intérêt de faire sortir de la vapeur entre 2 disques ne semble pas prouvé

J'ai représenté deux disques pour la turbine, c'est simplement pour faciliter la fabrication de celle de Michel. Il suffit de creuser des petites rainures dans l'un des disques (orientées pour que la réaction la mette en rotation) et plaquer le second dessus pour refermer le tout.
Trompi a écrit :Si du liquide était présent entre les disques, il y aurait aspiration dans l'arbre creux, mais s'il s'agit de vapeur, l'aspiration sera inexistante, la masse du fluide étant trop faible.

La turbine n'a aucun rôle d'aspiration, c'est juste la direction des jets de vapeur qui la fait tourner par réaction.
Dans un verre d'eau gazeuse (ou de champagne :thongue: ) les bulles remontent à la surface par ce qu'il y a moins de pression en haut qu'en bas. Si on met ce même verre au bout d'une ficelle et qu'on le fait tourner comme une fronde (une idée de Thierry mdr ) les bulles iront vers le centre de rotation. CQFD. :D
Michel, j'espère que cela compensera les doutes que j'ai pu émettre sur tes solutions :biere:
gerard a écrit :Joli dessin ! Autocad ?

Oui, AutoCad LT

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 11:40
par Michel
maintenant que j'ai reconsidéré mon projet voici le principe final :
( pour les amateurs , dessin auto paluche ! mdr )
TUR024.jpg
TUR024.jpg (195.91 Kio) Vu 3791 fois

On verras bien en Janvier si c'est viable !
jump

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 11:53
par Malevthi
Tu remplis tout au départ ?

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 11:58
par Trompi
Et comme disait madame "Cochon" qui vivra "verrat" jump mdr
PS: je ris de mes jeux de mots laids parce que je ne suis pas sur que cela amuse les autres. jesors

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 12:04
par Malevthi
Mais non reste au chaud avec nous il reste encore un réveillon pour étudier les bulles :lol:

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 12:09
par Papy pop-pop
Malevthi a écrit :
Trompi a écrit :Il me semble que la vapeur produite peut aussi bien sortir dans le réservoir. La force centrifuge s'exerçant autant dans le faisceau de tubes que dans le réservoir

Mon idée est que l'eau sera en pression dans les coudes de la tubulure (grâce à l'effet centrifuge) ce qui remplace la pompe du flash steam. La vapeur plus légère subira moins l'effet centrifuge et donc ne sera pas expulsée vers les coudes en pression, elle sera alors confinée près de l'axe de rotation elle n'aura donc d'issue que par le tube central vers la turbine.

Oui Malevthi! ça peut marcher grâce à la différence de masse volumique de l'eau et de la vapeur.

Si on fait tourner selon son axe vertical un récipient cylindrique contenant de l'eau, la surface libre prend la forme d'un paraboloïde de révolution. Au fond du récipient et à sa périphérie la pression hydrostatique est égale à celle d'une colonne d'eau dont la hauteur serait celle du point le plus haut de la surface libre.
Malevthi, pour le montage que tu proposes ça resterait une hauteur (donc une pression) très faible. Mais, si on met un couvercle au récipient on peut le faire tourner plus vite sans que ça déborde. L'eau se plaque alors sur la paroi et il n'y en n'a plus au centre, même en partie basse. Il n'y a plus qu'un tronc de paraboloïde.
A très grande vitesse -si le récipient n'est pas très haut- le tronc de paraboloïde est assimilable à un cylindre.
Premier exemple numérique. Diamètre 10cm. (la hauteur importe peu). Volume d'eau : environ 50% de celui du récipient.
A 600t/mn P~Rho*[2*Pi*600/60]^2*[0,05^2/2-(0,05/1,414)^2/2)=2456Pa=0,25bar. C'est faible. Pour arriver à une valeur raisonnable quant à la pression on peut augmenter le diamètre et/ou augmenter la vitesse. Les 2 interviennent au carré.
Deuxième exemple numérique. Diamètre 16cm. Vitesse 3000t/mn.
P~Rho*[2*Pi*3000/60]^2*[0,08^2/2-(0,08/1,414)^2/2)=1,58bar

* Compte tenu du fait que cette machine n'entraîne rien d'autre qu'elle-même de tels chiffres semblent plausibles.
* Du fait que la hauteur importe peu, pour la réalisation pratique prendre une valeur faible. Ex : 40mm.
* En ajoutant un autre tube concentrique on peut imaginer un appoint d'eau alimentaire sans arrêter. (Je ne demande pas de royalties).
* C'est vers un diamètre de 0,7D qu'il faudra chauffer.

MAIS il reste un point que je considère négatif. C'est que comme pour l'invention de Michel il faudra lancer l'engin en rotation avec autre chose.

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 12:16
par Malevthi
Merci Papy pour ces précieuses informations TOP , j'ai souvent butté sur ces calculs pour concevoir mes machines rotatives.
Je suis d'accord avec toi pour la mise en rotation de départ. Mais cela me semble plus facile à amorcer que la solution de Michel. Si son expérience fonctionne sa solution sera évidement plus simple à fabriquer que la mienne.

Re: TURBINE AUTONOME

Posté : lun. 26 déc. 2011 13:59
par Papy pop-pop
Malevthi a écrit :Merci Papy pour ces précieuses informations TOP , j'ai souvent butté sur ces calculs pour concevoir mes machines rotatives.
Je suis d'accord avec toi pour la mise en rotation de départ. Mais cela me semble plus facile à amorcer que la solution de Michel. Si son expérience fonctionne sa solution sera évidement plus simple à fabriquer que la mienne.

Je n'ai pas de logiciel de dessin à la fois performant et facile à utiliser. je vais faire un crobar à la main pour te suggérer quelques modifs qui une fois le truc lancé doivent permettre un fonctionnement permanent.

-- Lun 26 Déc 2011 12:59 --

Voici un petit schéma de principe. A adapter... Par exemple, éviter de mettre les roulements dans l'eau.
L'évaporateur n'a pas besoin d'être une étoile. Un simple disque creux... Toute la partie inférieure centrale de ce disque (r<ou=0,7R) pourra être chauffée.
Si le dispositif de lancement permet de tourner assez longtemps et est déconnectable en marche il ne sera pas nécessaire de prévoir une isolation thermique entre le réservoir d'eau et le tube de vapeur.